×
×

Technologie

Filtrage de Nouvelles par :

Générer l’énergie par gravitation

Technologiepar One25/08/2016

Générer l’énergie par gravitation

Comments

La problématique de l’énergie est extrêmement complexe. Production, transport, stockage, consommation : impossible de résumer ses enjeux en quelques mots seulement.

Les méthodes de production d’énergie sont nombreuses : centrales à charbon, centrales nucléaires, centrales hydrauliques, panneaux solaires, etc. Celles-ci présentent hélas des risques, polluent, dépendent énormément des éléments naturels ou sont éphémères. Il est en effet impossible de récupérer l’électricité et les combustibles utilisés.

Énergie potentielle

Comment éviter cette pollution, cette dépendance et cet usage unique ? Les scientifiques tentent depuis longtemps de dompter une force immuable : la gravitation. Un objet soumis à l’attraction terrestre possède une énergie potentielle qui, lorsqu’il tombe, se transforme en énergie cinétique. Il suffit alors de le relier à une turbine pour générer de l’électricité.

Perte d’énergie

Une fois l’objet tombé, il faut dépenser une quantité d’énergie équivalente afin de le remettre dans sa position initiale. Le problème, c’est que la production d’électricité s’accompagne toujours d’une perte d’énergie. Résultat : la quantité d’électricité produite est inférieure à la quantité d’énergie nécessaire afin de restituer à l’objet son énergie potentielle. Il est donc impossible d’utiliser l’électricité à d’autres fins... À moins d’ajouter de l’énergie au système, par exemple en déplaçant l’objet manuellement.

Boeing 737

Un second problème se pose : il faut 3,6 mégajoules pour générer 1 kilowatt- heure. Cela correspond à la quantité d’énergie libérée lorsqu’une masse de 100 tonnes – ou un Boeing 737 – tombe de 3,7 mètres. C’est la raison pour laquelle les centrales hydrauliques exigent un dénivelé important et d’énormes masses d’eau.

Expérimentations

La gravitation libère de l’énergie pure, mais une série de lois physiques élémentaires empêchent hélas son exploitation universelle. Plusieurs expériences amusantes y ont néanmoins recours, comme la GravityLight, une lampe alimentée par un objet en chute permettant de produire de la lumière pendant 20 minutes. Le mécanisme est identique à celui d’une horloge ancienne : le poids doit revenir dans sa position initiale.

Ondes gravitationnelles

Il y a peu, des scientifiques ont, pour la première fois, observé des ondes gravitationnelles provoquées par deux énormes trous noirs ayant fusionné il y a 1,3 milliard d’années. Ces ondes constituent des expansions et des contractions fugaces et minuscules de l’espace. Leur découverte est un premier pas vers la compréhension de la gravitation et, qui sait, vers l’élaboration d’une méthode permettant de la transformer en une source d’énergie inépuisable.

Et maintenant ?

Nous devons à présent nous remettre en question et réduire notre consommation énergétique. Pour les entreprises, les villes et les communes, l’éclairage, le chauffage et le transport constituent les principaux postes de dépenses en énergie. Les moyens et technologies modernes, comme l’Internet of Things, le big data, les objets intelligents et les plateformes de gestion nous permettent toutefois d’optimiser notre consommation. De plus, nous nourrissons à présent l’espoir de trouver un mouvement perpétuel grâce auquel nous pourrons produire une énergie parfaitement propre.

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.