×
×

Soyez inspiré

Filtrage de Nouvelles par :

Les medias sociaux pour les petites entreprises – 2ième partie – Prendre un bon départ

Soyez inspirépar Johan23/09/2015

Se lancer sur les médias sociaux… Plus facile à dire qu’à faire ! Quels médias sociaux choisir et pourquoi ?

Nous en parlions dans notre article précédent, il n’y a aucune raison de vouloir éviter les médias sociaux. Mais quelles sont les bonnes raisons pour se lancer dans l’aventure ?

Vous êtes le seul à pouvoir déterminer vos bonnes raisons, mais globalement, les plus fréquentes sont les suivantes :

  • Connaître son client

    Sur les médias sociaux, il est très simple de connaître les préoccupations et les besoins de vos clients et de savoir comment y répondre. Le tout sans mener d’enquête ni de recherches qui coûtent souvent cher.
  • Fidélité

    Vos clients se sentent plus impliqués si vous communiquez avec eux de manière (plus) directe. Et un client impliqué est un client loyal : il croit en vous et en votre produit ou service. Il sera moins enclin à s’adresser à la concurrence et partagera son avis positif si nécessaire.
  • Se faire connaître

    Vous voulez connaître les besoins de vos clients, mais sont-ils au courant des valeurs que vous défendez et de ce que vous faites ? Savent-ils que vous utilisez désormais un meilleur type de céréales pour votre pain carré gris (coupé, s’il vous plaît) ? Ou que la semaine passée, vous avez suivi un atelier pour apprendre à servir encore mieux cette bière spéciale ? Ou encore que vous avez passé plusieurs heures à étudier la dernière loi sur les impôts. Faites-le savoir et montrez votre savoir-faire !

Et il y a encore bien d’autres raisons : la communication améliore votre image, votre site web attirera plus de visiteurs grâce à de meilleurs résultats de recherche, vous deviendrez trop rapides/malins pour vos concurrents, etc.

Quels réseaux sociaux faut-il choisir ? Il y a là matière à discussion.

Commençons par le top trois : Facebook, Twitter et LinkedIn.

Facebook est le plus important des trois, avec plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde et environ 5,8 millions en Belgique.

Le réseau permet parfaitement de créer un profil professionnel pour promouvoir votre activité. Beaucoup d’entreprises misent également sur les campagnes de publicité via Facebook. Sachez cependant que cette fonction est loin d’être gratuite et que les clients n’aiment pas être matraqués de publicité. Quoi qu’il en soit, Facebook reste un excellent point de départ.

Conseil : si vous aimez partager vos sentiments les plus intimes et vos photos de vacances avec vos amis et votre famille, pensez à créer une page personnelle en plus de votre page professionnelle.

Conseil 2 : n’oubliez pas de mentionner vos coordonnées et vos heures d’ouverture sur la page.

Twitter compte près d’un million d’utilisateurs actifs en Belgique. Il s’agit d’un média très éphémère, idéal pour réagir à l’actualité ou répondre aux questions spécifiques des clients. Limités à 140 caractères, les tweets ne permettent pas de donner beaucoup d’informations. Mais pour une communication rapide, Twitter est vivement recommandé. Le support aux clients fonctionne aussi très bien par ce biais. Vérifiez si vos clients y sont présents.

LinkedIn est un réseau un peu à part qui compte environ 2,5 millions d’utilisateurs en Belgique. Purement professionnel, c’est le réseau idéal si vous travaillez dans un environnement business-to-business.

Outre ce top trois, il existe toute une série d’autres médias sociaux qui ont chacun leurs caractéristiques.

Si vous « fabriquez » réellement des produits (boulanger, traiteur, boutique de vêtements, fleuriste, décorateur d’intérieur, etc.), prenez la peine d’envisager les réseaux de partage de photos comme Pinterest et Instagram. Vous pourrez y partager rapidement vos créations.

Gratuité

Il est tout à fait possible de communiquer sur Facebook, Twitter et LinkedIn sans dépenser un euro, mais sachez que cela limitera fortement l’impact de votre communication.

Chaque canal limite en effet le nombre de personnes qui voient vos messages. Si vous avez 500 amis sur Facebook, cela ne signifie pas qu’ils verront tous votre dernière publication. Pour remédier à cela, il vous reste à … payer. Sur chaque réseau, vous avez la possibilité de « booster » vos messages pour qu’un maximum de gens les voient.

Heureusement, vous pouvez aussi décider qui peut voir vos mises à jour, en fonction de l’âge, du lieu de résidence, du sexe, des centres d’intérêt…

Mais pour la gratuité totale, c’est malheureusement déjà de l’histoire ancienne.

Prochain article : nos conseils pour prendre un bon départ 

Johan

Johan

Blogeur Proximus et entrepreneur
 

Blogeur Proximus et entrepreneur
 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.

Contactez-nous