×
×

Soyez inspiré

Filtrage de Nouvelles par :

Les clés d’un bon site web : quelques règles générales

Soyez inspirépar Proximus Bizz team12/11/2015

Les clés d’un bon site web : quelques règles générales

Comments

Un site web peut se décliner sous une infinité de formes. Mais quelles sont les clés d’un bon site web ? A quoi faut-il être attentif et que peut-on en attendre ? Et comment garantir la compatibilité du site avec tous les navigateurs ?

Incontournable

Toute entreprise qui se respecte doit aujourd’hui avoir un site web. De la mini PME à la plus grande multinationale, le site web est désormais indispensable. Logique, puisque vos clients passent de plus en plus de temps sur internet. Il est par conséquent normal que votre entreprise y soit également présente. Le site web est non seulement devenu un moyen de communication à part entière, mais constitue aussi une carte de visite pour votre entreprise. Le type de site, le choix des photos, la formulation et les éléments graphiques disent déjà beaucoup de votre organisation.

Comme dans le monde de la mode, la conception de sites web répond aux tendances du moment, explique Michiel Loncke, développeur web. “Actuellement, le one page design fait fureur. Sur ce site à page unique, l’utilisateur n’accède pas au contenu en cliquant sur un lien vers une autre page, il fait simplement défiler la page vers le bas. Ce genre de site accueille souvent le visiteur avec une photo plein écran ou une vidéo en arrière-plan.”

Clarté et simplicité 

Bien que l’on tienne compte des nouvelles tendances, il y a quelques règles générales à respecter pour concevoir un site de qualité. “évitez à vos visiteurs de perdre leur temps à chercher, facilitez-leur la tâche”, lance Michiel Loncke. “La rapidité est cruciale : si l’internaute se demande comment utiliser votre site, c’est mauvais signe. La clarté et la simplicité sont fondamentales.” Votre site doit aller droit au but, sans faire perdre de temps aux visiteurs avec des pop-up ou d’autres éléments. Même le choix de la langue peut aujourd’hui être parfaitement automatisé. Le call to action (“Appelez-nous”, “Cliquez ici pour entamer un chat”) fonctionne généralement bien lui aussi. Le visiteur peut ensuite accéder au contenu plus détaillé de votre site.

Suivez les habitudes du web

“Ce n’est pas parce qu’il y a des conventions plus ou moins arrêtées dans la conception de sites web que vous devez vous contenter de copier les autres sites”, précise Michiel Loncke. “Ces conventions existent cependant pour de bonnes raisons. On ne vous demande pas de réinventer l’eau chaude, mais simplement de suivre les habitudes du web. L’excès d’originalité est donc déconseillé, sauf peut-être pour Apple ou Google, qui reçoivent quoi qu’il arrive des millions de visiteurs par jour. Fixez-vous également un objectif précis : votre site est-il un canal de vente ? Un outil marketing ? Un site purement informatif ? Ces éléments influencent aussi la conception de votre site.”

Lisible sur smartphone et tablette

Autre facteur à prendre en compte : les internautes sont nombreux à consulter votre site sur smartphone ou tablette plutôt que sur ordinateur. “C’est dans ce but que le responsive design a été inventé”, poursuit Loncke. “Avant, pas mal d’entreprises avaient un site mobile séparé. Désormais, il est possible d’avoir un seul site, qui s’adapte automatiquement à la largeur de l’écran et à l’appareil du visiteur.” 

Respect des standards

Tous les internautes ont déjà rencontré ce problème : certains éléments ne s’affichent pas car le navigateur est obsolète ou n’est pas compatible. Pour garantir un maximum d’uniformité sur le net, les grands fabricants de logiciels ont convenu des standards auxquels les navigateurs doivent satisfaire. Seul bémol : tous les navigateurs web ne les respectent pas et généralement, les avancées technologiques rattrapent vite ces standards. Pour Loncke, les concepteurs ont donc tout intérêt à intégrer une sorte de back-up dans leurs pages. “Si vous voulez utiliser des fonctions supplémentaires non standard, assurez-vous que tous les utilisateurs puissent au moins voir quelque chose sur votre site et l’utiliser. Garantissez d’abord une accessibilité optimale pour tous les utilisateurs avant d’ajouter des éléments qui améliorent la consultation.”

Pas de police de caractère exotique

Même recommandation pour les polices de caractère du site. “Autrefois, le choix se limitait à quatre ou cinq polices standard, présentes sur l’ordinateur de tous les utilisateurs. Mais les webfonts ont changé la donne. Il s’agit d’une caractéristique du navigateur qui permet d’envoyer des polices afin d’assurer un affichage correct de n’importe quelle police, ce qui élargit bien entendu les possibilités.”  Mais ici aussi, il est préférable de penser à tous les utilisateurs. “Si votre navigateur ne peut pas afficher une police exotique comme Proxima Nova, choisissez-en plutôt une que tous les navigateurs acceptent, comme Arial. Vous n’excluez ainsi personne”, conclut Loncke.

Originaire de Brecht, Michiel Loncke s’intéresse aux technologies web depuis plus de 15 ans. Après une licence en informatique, il a rapidement commencé sa carrière de développeur web. Il a entre autres travaillé pour le bureau anversois Via Futura. Par la suite, il a collaboré en tant qu’indépendant à des projets pour KBC, Carrefour, Proximus, Kluwer… Il a récemment fondé Scudetto, une entreprise  qui s’adresse aux fans de sport et leur propose de vivre encore plus leur passion à travers des jeux et applications en ligne.

Proximus Bizz team

Proximus Bizz team

Une équipe de plus de 40 experts qui apporte aux entrepreneurs indépendant et aux petites entreprises les meilleures idées et solutions suivant leurs besoins.

Une équipe de plus de 40 experts qui apporte aux entrepreneurs indépendant et aux petites entreprises les meilleures idées et solutions suivant leurs besoins.


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.

Contactez-nous