×
×

Soyez inspiré

Filtrage de Nouvelles par :

Cinq conseils pour réussir vos newsletters professionnelles

Soyez inspirépar Proximus Bizz team15/04/2016

Envoyer une newsletter par courrier électronique est le moyen idéal pour inciter un plus grand nombre d’internautes à visiter votre site web. Mais quelles sont les recettes d’un emailing réussi ? En d’autres mots, comment rendre le contenu de vos e-mails suffisamment attrayant et convaincant ? C’est ce que nous allons tenter de définir ci-après.

1. Optimisation de la ligne d’objet

De nombreux e-mails et newsletters électroniques passent à la trappe avant d’être ouverts. Seule une ligne d’objet créative et attrayante est susceptible d’inciter le destinataire à ouvrir le courriel qui lui est adressé. La ligne d’objet est sensiblement comparable au titre d’un article de journal : il s’agit de l’élément clé capable de piquer la curiosité du destinataire et de booster le taux de clics. Contrairement à un journal ou à un magazine, l’accroche de votre objet ne doit pas nécessairement être dure ou incisive. Un angle d’attaque original (« Hillary Clinton n’est pas une politicienne ») ou un exemple très ciblé (« Découvrez les quatre atouts du consultant de demain ») peuvent se révéler d’une grande efficacité. Utilisez de préférence un titre qui reflète la vérité. Un lecteur qui se sent grugé par une accroche fallacieuse sera moins enclin à ouvrir votre prochaine newsletter.

2. Choisissez les bons sujets

Trop d’entreprises semblent encore ignorer que la clé d’une newsletter réussie réside dans la pertinence des thèmes abordés. Un contenu infondé n’est pas vendeur et représente à la fois une perte de temps et de moyens. Le sujet approprié n’a pas forcément un grand intérêt journalistique : si, par exemple, un grand nombre de publications ont récemment consacré des articles aux directives relatives aux frais professionnels, il n’est pas utile de revenir sur le sujet. À moins que vous ne soyez en mesure de l’utiliser pour votre domaine d’activité spécifique et de le faire clairement savoir. 
Deux éléments interviennent dans le choix d’un sujet. Le premier objectif d’une campagne d’emailing est d’attirer le plus grand nombre de visiteurs possible. Mettez donc en exergue les innovations de votre site web. Deuxièmement, tirez les leçons de vos campagnes antérieures. Il existe sur la toile un certain nombre de logiciels permettant d’analyser les résultats de vos campagnes d’emailing, notamment en termes d’intérêt pour les sujets abordés, de taux d’ouverture et de taux de clics. N’hésitez pas à les utiliser. 

3. Allez à l’essentiel

Restons dans la comparaison journalistique : si l’objet de votre e-mail correspond au titre d’un article de journal, le corps de votre message en constitue l’introduction. Restez cohérent par rapport à votre objet et évitez les longueurs. Si vous souhaitez donner des informations sur un sujet spécifique, contentez-vous de quelques lignes. Abordez les grandes questions avec concision (qui, quoi, où, quand ?), sans trop en dévoiler. Si vous souhaitez démontrer ce qui fait qu’un sujet est susceptible d’intéresser et d’aider le lecteur, renvoyez ce dernier à votre site web. De nombreuses newsletters numériques se contentent de quelques articles, assortis d’une explication succincte, suivis d’une liste de titres sans le moindre détail. 

4. Ne lésinez pas sur le nombre de photos

Il est loin le temps où l’on considérait que l’efficacité d’une campagne d’emailing était proportionnelle à la longueur du message. Afin de gagner en lisibilité, vous pouvez, par exemple, utiliser des listes à puces ou, plus pertinent encore, des photos. Rien de tel qu’une image attrayante pour illustrer les trois ou quatre articles que vous souhaitez mettre en exergue. Une photo éloquente en dit souvent beaucoup plus qu’un long texte. Pour les entreprises dont la communication se réfère à des sujets spécialisés, il est certes préférable de donner un petit mot d’explication. Toutefois, un titre accrocheur et une bonne photo sont souvent amplement suffisants. N’oubliez pas non plus d’ajouter un lien à votre photo. Il s’avère dans bien des cas au moins aussi efficace que le lien « Lire la suite ». 

5. Envoyer !

Une fois votre newsletter parfaitement au point, ne vous précipitez pas pour l’envoyer. Si vous souhaitez rentabiliser les efforts que vous avez fournis pour réaliser une newsletter attractive, il convient de respecter un certain timing. Pour des raisons évidentes, le vendredi à 17 heures est le moment le moins approprié. Dans de nombreux secteurs, le meilleur moment pour envoyer vos campagnes d’emailing est l’heure de la pause déjeuner. Misez également sur la régularité. Tentez d’instaurer une sorte de routine auprès de vos contacts en envoyant toujours vos newsletters plus ou moins à la même période.

Proximus Bizz team

Proximus Bizz team

Une équipe de plus de 40 experts qui apporte aux entrepreneurs indépendant et aux petites entreprises les meilleures idées et solutions suivant leurs besoins.

Une équipe de plus de 40 experts qui apporte aux entrepreneurs indépendant et aux petites entreprises les meilleures idées et solutions suivant leurs besoins.


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.

Contactez-nous